Hans Albert sur science et besoin de stabilité du comportement

Que l’anticipation méthodique de régularités possibles réponde aux « besoins élémentaires de stabilité du comportement », c’est sans aucun doute exact. Cependant, on peut dire la même chose au sujet des conceptions mythiques, religieuses et métaphysiques de toutes sortes et, en général, au sujet de tout système qui donne une orientation au monde. Or, la science n’est possible, précisément, que là où il existe un domaine social dans lequel l’intérêt de connaissance s’émancipe de pareils besoins élémentaires. (p. 199)

Albert, H. (1979). Dans le dos du positivisme ? Les détours de la dialectique sous les lumières de la critique. In T. Adorno & K. Popper (Eds). De Vienne à Francfort : la querelle allemande des sciences sociales (pp. 191-212). Bruxelles : Editions Complexe. (Original publié en allemand, 1969)

Voir aussi Duhem (1906/2007), Michell (1997).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *