Doctorat

Epistémologie de la recherche en sciences humaines et sociales : description, explication, interprétation des phénomènes

L’analyse des soubassements épistémologiques de la méthodologie de la recherche en sciences humaines repose sur la reconnaissance que les sciences humaines sont des sciences empiriques. La description des phénomènes apparaît comme un préalable indispensable sinon les démarches explicative et interprétative n’ont pas d’objet. La formation est donc centrée sur la prééminence de la construction de l’espace descriptif qui permet d’opérationnaliser les « hypothèses de recherche » : décrire, c’est conceptualiser un espace d’événements empiriques possibles ; expliquer, c’est toujours conjecturer à propos des principes qui gouvernent le cours des phénomènes observables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *