Archives mensuelles : juin 2017

Karl Popper on falsification of probabilistic statements

If in ten throws [of a die] I obtain « 1 » six times, then I will conjecture that something is wrong with the probability prediction [P(1) = 1/6]; if, say, in the very next five throws I get « 1 » two of three times again, I will be convinced that the prediction (for this case), and with its specific assumptions, are falsified: I will try to change the assumptions. Initially, I will not change the natural laws but assume that certain other assumptions were false. Above all, I will examine whether the die is not « loaded » (whether the centre of gravity of this die is at its geometric centre, etc.). (p. 152)

Popper, K. (2012). The two fundamental problems of the theory of knowledge. London: Routledge Classics. (Originally published 1978)

Arnaud Dumouch sur dialectique versus coopération

Si j’entre dans une pensée dialectique, ça veut dire si, d’un côté, celui qui parle de l’esthétique — elle est jolie cette noix —, se met à mépriser le physicien qui dit « elle pèse tant de grammes », et bien en fait, c’est une pensée immature. Les deux approches donnent quelque chose de réel à la noix. Elles n’ont pas à se mépriser, elles ne se rejoignent que sur une seule donnée, c’est la même réalité qu’elles observent. (11:39)

Dumouch, A. (2012, 3 juillet). Annexe critique 2 : qu’est-ce que l’épistémologie ?

Karl Popper on knowledge and natural laws

We must search for natural laws, for law-like regularities, if we want to obtain any knowledge at all. But this does not in any way require us to assume the existence of strictly universal laws; il is enough for us to know that knowledge consists in searching for strictly universal laws — as if they existed. (p. 85)

Popper, K. (2012). The two fundamental problems of the theory of knowledge. London: Routledge Classics. (Originally published 1978)

Sigmund Freud on inhibition and anxiety

Many inhibitions are an obvious renunciation of function, because the exercice of the function would give rise to anxiety. (p. 12)

Freud, S. (1936). The problem of anxiety. New York: The Psychoanalytic Quarterly Press and W. W. Norton. (Original published 1926 as Hemmung, Symptom und Angst)

Charles Darwin sur l’ignorance

Notre sujet présent est très obscur, et, en raison de son importance, il doit être examiné assez longuement ; car il est toujours sage de percevoir clairement notre ignorance. (p. 92)

Darwin, C. (2001). L’expression des émotions chez l’homme et les animaux. Paris : Éditions Payot & Rivages. (Première édition publiée en anglais en 1872)

Voir aussi Popper (1969/1979).

Hans Albert sur science et besoin de stabilité du comportement

Que l’anticipation méthodique de régularités possibles réponde aux « besoins élémentaires de stabilité du comportement », c’est sans aucun doute exact. Cependant, on peut dire la même chose au sujet des conceptions mythiques, religieuses et métaphysiques de toutes sortes et, en général, au sujet de tout système qui donne une orientation au monde. Or, la science n’est possible, précisément, que là où il existe un domaine social dans lequel l’intérêt de connaissance s’émancipe de pareils besoins élémentaires. (p. 199)

Albert, H. (1979). Dans le dos du positivisme ? Les détours de la dialectique sous les lumières de la critique. In T. Adorno & K. Popper (Eds). De Vienne à Francfort : la querelle allemande des sciences sociales (pp. 191-212). Bruxelles : Editions Complexe. (Original publié en allemand, 1969)

Voir aussi Duhem (1906/2007), Michell (1997).