Alfred Binet et Th. Simon sur la méthode scientifique

On nous a quelquefois reproché d’être avec aveuglement les ennemis de la théorie et de l’a priori. C’est un reproche injuste. Nous admettons les discussions de théorie, avant les recherches expérimentales, pour les préparer, et après, pour les interpréter ; ce que nous repoussons de toutes nos forces, ce sont les discussions théoriques qui veulent remplacer l’exploration des faits, ou qui s’établissent sur des faits obscurs, équivoques, légendaires, qu’on va recueillir dans des lectures, car c’est là ce que certaines gens appellent observer : c’est lire. L’idéal de la méthode scientifique doit être, à notre avis, une collaboration de la théorie et de l’expérimentation, collaboration bien précisée dans la formule suivante : une méditation prolongée sur des faits recueillis de première main. (Note 1)

Binet, A., & Simon, T. (1907). Le développement de l’intelligence chez les enfants. L’Année Psychologique, 14, 1-94.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.