Patrick Tort sur la mathématisation des sciences humaines

La mathématisation des sciences humaines non seulement ne produit par elle-même aucune pensée, mais entérine parfois le triomphe de modélisations fondées sur l’arbitraire. Ce n’est pas ainsi que se construit une science et qu’elle occupe son champ. (p. 40)

Tort, P. (2016). Qu’est-ce que le matérialisme ? Introduction à l’Analyse des complexes discursifs. Paris : Belin.

Voir aussi Jacquard (1988).


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Stéphane Vautier (21 février 2019). Patrick Tort sur la mathématisation des sciences humaines. Épistémologie de la psychologie. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogsu


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.