Karl R. Popper sur la prévision scientifique

Pour prévoir, il est besoin de lois et de conditions initiales ; si l’on ne dispose pas de lois ou si l’on ne peut constater de conditions initiales, il ne s’agit plus de prévisions scientifiques. (p. 207)

Popper, K. (1973). La logique de la découverte scientifique. Paris : Payot. (Original publié en allemand en 1934 avec la mention “1935”, note du traducteur de l’édition anglaise)

Voir aussi Quine (1960/1977).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.