Jean-Michel Salanskis sur l’enseignement universitaire

Connaître un sujet sous l’angle de la recherche, en effet, c’est le connaître du point de vue de ce qui reste à interroger dans le domaine en cause, de ce qui est ouvert et donne matière à controverse dans le savoir. Impossible de “chercher” sans entretenir un rapport essentiel avec l’instabilité foncière de la connaissance, avec la vacillation du dogme. Mais si l’enseignant enseigne cela, s’il enseigne que nous ne savons pas, ne faut-il pas dire, rigoureusement, qu’il n’enseigne plus, introduisant à des perplexités plutôt que transmettant des connaissances ? (pp. 50-51)

Salanskis, J.-M. (2009). Vivre avec les mathématiques. Paris : Seuil.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.