Karl Popper sur la réfutation des théories

C’est un fait qu’on ne peut jamais réfuter une théorie de manière concluante car il est toujours possible de dire qu’on ne peut se fier aux résultats expérimentaux ou que les divergences qui existent prétendument entre ces derniers et la théorie ne sont qu’apparentes et disparaîtront avec le progrès de notre compréhension. (p. 47)

Popper, K. (1973). La logique de la découverte scientifique. Paris : Payot. (Original publié en allemand en 1934 avec la mention “1935”, note du traducteur de l’édition anglaise)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.