Statistiques et vérité selon Nico Hirtt

“On peut faire dire aux statistiques tout ce que l’on veut”. Jamais adage populaire n’aura été aussi éloigné de la réalité. Car les bonnes statistiques ne mentent jamais, si ce n’est par omission. En revanche, ceux qui les utilisent ou qui les produisent peuvent cacher, camoufler, déformer ce que disent les chiffres. Et ceux qui les lisent peuvent être bien crédules. (p. 5)

Voir aussi Desmet, 2021.

Hirtt, N. (2007). Déchiffrer le monde : contre-manuel de statistiques pour citoyens militants. Bruxelles : Éditions Aden.



Citer ce billet
Stéphane Vautier (2017, 14 octobre). Statistiques et vérité selon Nico Hirtt. Épistémologie de la psychologie. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogs3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.