George Bernanos sur le notes scolaires

Elles [les notes de l’abbé Donissan au séminaire] sont médiocres, franchement médiocres, mais Dieu sait dans quel sens, et si c’est la médiocrité de l’élève qu’elles prouvent, ou du maître ! (99-100)

Bernanos (1926/2008). Sous le ciel de Satan. Paris: Gallimard.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.