Amélie Nothomb sur la non-mesurabilité de la “qualité d’un être”

En vérité, je vous le dis : je ne suis pas plus intelligent. Et je ne vois même pas où résiderait l’intérêt de le prétendre. Je n’ai pas plus de fantasme d’égalité que de fantasme de supériorité, les deux causes me paraissent vaines, la qualité d’un être ne se mesure pas. (p. 136)

Nothomb, A. (2019). Soif. Paris : Albin Michel.



Citer ce billet
Stéphane Vautier (2021, 25 mars). Amélie Nothomb sur la non-mesurabilité de la “qualité d’un être” Épistémologie de la psychologie. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogtf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.