Bernard d’Espagnat sur la méthode scientifique

un seul contrexemple, dans un domaine précis de faits, suffit à ruiner une hypothèse générale s’il est fermement assuré et si vraiment il prend l’hypothèse en flagrant délit de prédiction fausse. Telle est l’une des plus grandes vertus de la méthode scientifique. (p. 4)

d’Espagnat, B. (1979). A la recherche du réel. Le regard d’un physicien. Paris : Bordas.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.