Olivier Clerc sur cœur et raison

Si nous possédons à la fois un cœur et un intellect, c’est de toute évidence parce que nous avons besoin des deux pour bien fonctionner. Le monde actuel reflète à l’envi les conséquences négatives qu’entraîne l’usage immodéré de l’intellect, non contrebalancé par le cœur : cynisme, froideur, incivilité, exploitation sans vergogne de la nature et des autres, et autres comportements tristement familiers. Mais un cœur non équilibré par la raison et les facultés intellectuelles ne vaut guère mieux. Il ouvre la porte aux illusions, aux superstitions, aux choix mal informés, au risque d’être berné et manipulé, et autres problèmes du même genre. (pp. 82-83)

Clerc, O. (2020). Le don du pardon. Un cadeau toltèque de Don Miguel Ruiz. Paris : Guy Trédaniel (nouvelle édition augmentée).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.