Sur l’unanimité en science vs. dans une formation de masse

Ce n’est parce que tout le monde croit P que P.

Ce qui sépare l’unanimité d’opinion en science1 et l’unanimité d’opinion dans une formation de masse2, c’est qu’en science, la vérité empirique est, ou devrait être, unanimement considérée comme une unanimité d’opinion, concordance intersubjective et non pas comme preuve de réalité3, de sorte que le doute soit toujours permis4.

Or l’intolérance à la mise en doute de l’opinion admise est, d’après Desmett, une propriété caractéristique d’une formation de masse.

Conséquence : une formation de masse ne peut nourrir de pensée scientifique5.

  1. par exemple, tout le monde est d’opinion que le présent texte est ou semble rédigé en français []
  2. état mental individuel et collectif décrit par Mattias Desmett []
  3. distinction dont j’ignore si elle est admise par le “positivisme”. Je parierai non pour le comtisme, oui pour l’école de Vienne eut égard à son logicisme. Qui détient le critère de la réalité ? []
  4. ce n’est parce que tout le monde croit P que P. []
  5. technique je dirais oui puisque la formation de masse n’oblitère pas totalement le jugement. []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.