Connaissance, connaissance et connaissance

On peut distinguer trois acceptions :

  • la connaissance de la structure d’un tableau d’informations,
  • la connaissance du contenu d’un tableau d’informations,
  • la connaissance de la chose inconnue, laquelle est conçue comme ce qui émet l’information perçue, détectée, par le tableau d’informations (ou référentiel de description).

Les deux premières catégories de connaissance relèvent de la connaissance objective, en ce sens qu’un contenu spécifique est un possible parmi un ensemble de contenus possibles et qu’un tableau d’informations spécifique est aussi un possible parmi un ensemble de tableaux possibles. La connaissance objective d’un certains contenu issu d’un certain tableau consiste à supprimer des possibilités. Comment la troisième catégorie de connaissance pourrait-elle relever de la connaissance objective, puisqu’elle porte sur une chose en quelque sorte pré-manifestée ?


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Stéphane Vautier (28 mai 2024). Connaissance, connaissance et connaissance. Épistémologie de la psychologie. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11qlh


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.