Joel Michell on critical thinking

Critical inquiry is a constant battle against our natural, epistemic inertia. We are creatures who naturally conform to the epistemic demands of our cultural traditions. (p. 313)

Michell, J. (2004). The place of qualitative research in psychology. Qualitative Research in Psychology, 1, 307-319.

Voir aussi Alain (1956), Lumsden (1973), Rozeboom (1984) et, sur le conformisme, Horkheimer & Adorno (1974), Morin (2008).


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Stéphane Vautier (15 mars 2013). Joel Michell on critical thinking. Épistémologie de la psychologie. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ogng


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.