La pensée des autres

Premiers témoignages ici.

Ce projet de recherche a pour objet la constitution d’une galerie de portraits, témoignant de la pensée en chacune des personnes qui veulent bien y contribuer.

La contribution du projet à la psychologie s’apprécie dans la perspective plus large où je pose que la psychologie contemporaine, pour répondre utilement à “l’état d’urgence” actuel, doit s’atteler à éclairer comment secourir le lien social, c’est-à-dire le sens de la rencontre de l’autre, le sens de ce qui en l’autre m’est sacré, sens qui tend à se dissoudre — faute de pouvoir mesurer ce phénomène dit aussi d’atomisation sociale, je peux le ressentir sous la forme d’un sentiment d’insécurité et de désarroi vis-à-vis du sens d’une existence humaine sans amitié, sans “amour d’étranger à étranger” (Lévinas, 1971).

D’où mes quatre questions à votre intention :

  1. Qui êtes-vous ? La définition de la notion d’identité est laissée à votre appréciation.
  2. Selon vous, à quoi, maintenant, doit servir la psychologie académique ou, encore, une université de psychologie ?
  3. Qu’avez-vous à dire sur la vérité ?
  4. Et une question subsidiaire : voulez-vous aborder un autre point ?

Pour participer au projet, il suffit de me le demander et de s’organiser pour un entretien filmé (avec mon téléphone) ne dépassant pas environ 20 mn.

Il faut aussi accepter d’apparaître dans la galerie de portraits qui est publique (chaîne Youtube de l’auteur).

Si vous y consentez de manière “libre et éclairée”, la vidéo finale est publiée (plusieurs “prises ” sont possibles si nécessaire, bien sûr que ça peut prendre du temps au temps !).

Consulter le carnet de recherche

Je suis heureux vous donner, en cadeau, le cadeau que les êtres que j’ai rencontrés m’ont donné. Ils étaient d’accord que je pouvais donneur leur cadeau à tout le monde.